Je vous l’ai dit il y a quelques semaines déjà, ma pratique de la course à pied s’étend un peu plus vers le trail pour la saison 2017. Donc qui dit trail dit équipement spécifique, notamment niveau sac à dos d’hydratation. L’une des particularités des trails, c’est qu’ils se pratiquent souvent en autonomie complète, ou quand ravitaillements il y a, ils ne se trouvent pas tous les 5 kilomètres ! Mes critères de recherches étaient : La légèreté, l’étanchéité pour garder un change sec et le nombre de poches de rangement. Pour ce qui est de la contenance je voulais garder la possibilité de prendre des flasques souples ou une poche d’hydratation, de quoi emporter minimum 2 litres d’eau.

Je me suis tourné vers le sac d’hydratation de chez Oxsistis, l’hydragon pulse 7 litres qui correspond à mes critères de recherches

  • son poids : 175 g
  • sa matière : Ripstop ultralight  (ultra résistant à la déchirure, très léger et imperméable),  Mesh 3D séchage rapide. La matière Ripstop est utilisée pour les voiles de bateaux, montgolfières, les parachutes..
  • Contenance : Poche à eau 1 ou 2 litres dans le dos et à l’avant emplacement pour 2 flasques souples de 500ml chacune
  • Volume : 7 litres de rangement

cof

Sur l’avant du sac, on retrouve trois poches de rangement pour y transporter, barres, gel….. une poche zippée étanche pour téléphone avec sortie pour casque audio, ainsi que deux poches pour les flasques souples 500ml, qui serviront de rangement si l’on ne prend pas les flasques. Par contre attention, l’emplacement est fait pour des flasques de 500ml de la marque oxsistis! les flasques types Salomon sont trop longues! il vous en coûtera 20€ par flasque si vous voulez vous en équiper et 6,10€ de frais de port (vous comprendrez que c’est mon coup de g… car bien sûr, j’ai des Salomon pour mon gilet d’hydratation Kalenji… qui a dit que ça ne coûtait rien de courir!).

Au dos, le mesh est bien aéré, d’une matière très agréable. A l’intérieur, on retrouve l’emplacement pour la poche à eau 1 ou 2 litres maintenu via un velcro. Deux poches filets avec fermeture à scratche ainsi que la grande poche principale. De quoi emporter pas mal de choses.

Le sac hydragon pulse s’enfile comme un gilet et se ferme grâce à des clips plastiques sur ses sangles réglables au niveau pectoral et ventral. Un sifflet est intégré au clip pectoral et entre les deux  fermetures, vous retrouverez le système de porte bâtons :Easy Fix Pole Control, une innovation Oxsitis.

Trois tailles disponibles, du S au L et pour parfaire le maintien du sac,  des velcros  sont situés de chaque coté.

Sur le terrain : J’ai ce sac depuis 1 mois et franchement, il ne me quitte plus sur mes sorties longues. il est très léger, ne bouge pas du tout pendant la course et ne m’a causé aucun frottement désagréable. Hier sous la pluie, mes affaires sont restées au sec !  Je l’ai testé sur sur le trail de l’hivernale 24km et il ne m’a pas géné du tout. ! j’ai même constaté que je n’étais pas la seule à avoir fixé mon choix sur la marque Oxsitis. Comme je vous l’ai dit plus haut, le seul point négatif c’est le prix!  mais au moins la qualité est là! il faudra compté 120€  Chez Oxsitis et pour le même prix vous le trouverez chez irun avec une poche d’un litre et à 96€ sans aucune poche! Pour les flasques souples elles sont ici à 20€ l’unité et la poche de 2 litres ici à 35€

img_20170206_183238
Version homme
Publicités