Avec le changement d’heure du week-end dernier les jours raccourcissent vitesse grand V. Rien de tel pour se démotiver à enfiler nos baskets, surtout si l’on a pas un équipement adapté. L’an dernier j’ai testé la run Light 100 by Kalenji, que j’ai adopté pour mes sorties sur route. Avec un bémol pour le trail car le faisceau qui ne suit pas mon regard me gêne. Mais pour le reste elle est tellement pratique. Donc quand décathlon plaisir m’a proposé de tester le nouveau modèle avec une dizaine d’innovation j’ai foncé !

 

Kalenji a bien travaillé sur ce nouveau modèle de la run light et c’est agréable de voir une marque faire évoluer un produit en fonction des différents avis. Et des nouveautés il y en a !

 

La puissance : on reste sur du 250 lumens comme sur la première version, par contre on passe à 2 modes d’éclairage 250lm et 125lm et surtout avec un faisceau orientable sur l’avant. C’est un réel progrès qui manquait dans la première version. Pour mes sorties canicross elle devient un super complément en plus de ma frontale. He oui avec le chien ça va vite, il faut voir au loin pour anticiper et voir ses pieds en même temps ça aide bien.

 

 

L’autonomie : on reste sur une autonomie maximum de 5 heures en 125 lumens et 2h30 en puissance maximum 250 lumens (on gagne 30 minutes en puissance max par rapport à la précédente version). Pour les sorties longues de plus de 5h ou si comme moi vous oubliez de recharger la batterie à votre pc 😓 Pas de souci vous pourrez la charger en route avec une batterie nomade par micro USB.

Le poids : seulement 162g (200g pour l’ancienne), on ne la sent pas du tout en courant !

La portée : 20 mètres, rien ne change sur ce modèle.

La visibilité : on retrouve les 3 leds clignotantes rouge sur l’arrière et pour renforcer la visibilité, les sangles élastiques de la nouvelle version sont doublées d’une bande réfléchissante.

 

Le plus : les sangles élastiques se retirent pour pouvoir adapter la run light sur un autre support, qui s’adapte sur les sacs de trail. Très pratique, vous pouvez ainsi glisser la batterie dans le sac et brancher une batterie externe dessus.

 

Pour résumer : La run light 250 est légère et tient bien en place. Avec, pas de soucis on ne pourra pas vous louper sur les routes. Ce qui peut gêner certains, c’est le balancement du faisceau qui suit les mouvements de votre corps. Moi je mis suis habituée et ce nouveau modèle a intégré ma panoplie de coureur nocturne. Par contre contrairement à la précédente version je ne l’utilise pas seulement sur route mais aussi en complément de ma frontale pour le trail et le canicross.

 

Vous trouverez la run light 250 ici au prix de 39,99€.

Publicités